La Tunisie a connu un début d'année mouvementé avec une vague de contestation sociale inédite depuis la révolution de 2011. La colère est partie de Kasserine, dans le centre du pays, avant de s'étendre dans d'autres villes du pays, puis de s'essouffler. Reportage de nos envoyés spéciaux.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés