Le non a triomphé lors du référendum grec, ce dimanche. Quelques heures après la fin du scrutin, le Premier ministre Alexis Tsipras a pris la parole. "La Grèce viendra à la table des négociations et notre priorité sera de rétablir au plus vite le fonctionnement système bancaire et la stabilité financière", a-t-il affirmé.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés