Donald Trump accuse l'Union européenne et la Chine de manipuler leurs monnaies en baissant leurs taux d'intérêt. Le président américain l'a fait, comme à son habitude, dans deux tweets. Il compare cette situation à celle des Etats-Unis où le dollar est selon lui trop fort, ce qui dégrade la compétitivité du pays.

Des propos confirmés dans une interview à la chaîne CNBC. Le président a rompu avec la tradition américaine en critiquant sans ambages la Réserve fédérale en raison de sa décision de relever les taux. Résultat : l'euro, le yuan mais aussi le yen se sont renforcés face au dollar.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés