Après General Motors et Ford, Donald Trump s'en prend à Toyota. Le président américain élu menace de taxer le constructeur japonais s'il ne renonce pas à construire une usine au Mexique. Quels seront les effets de cette politique protectionniste agressive aux États-Unis et dans le reste du monde ? Trump a-t-il vraiment fait plier Ford qui a renoncé à délocaliser au Mexique ? Ou le constructeur américain a-t-il simplement profité de l'occasion pour abandonner un projet jugé peu favorable ?

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés