Alors qu'elle devait être historique, elle n'aura pas lieu. La rencontre prévue entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un et le président des Etats-Unis Donald Trump a été annulée par ce dernier. Le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson a été la cible d'un canular téléphonique dans lequel il évoque les relations entre le Royaume-Uni et la Russie.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés