9 vues

Tout le monde se souvient du décès tragique du petit Aylan, mais les morts d'enfants par noyade continuent d'augmenter en Méditerranée, plus de 340 depuis septembre. L'ONU appelle à la création de routes plus sûres pour les migrants.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés