Un rapport de l'ONU publié à Genève érige un portrait accablant de l'Érythrée. Chaque mois, près de 5.000 Érythréens quittent ce pays désormais gouverné par la peur. La Commission a révélé au grand jour des violations des droits de l'homme, sous l'autorité du gouvernement.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés