Les larmes de Manuel Valls. Le Premier ministre a beau s'afficher très virulent, toujours au bord du coup de sang dans les débats à l'Assemblée nationale, il n'en est pas moins un homme très sensible. Un visage plus intime, souvent réservé au cercle privé mais qu'il vient de dévoiler sur les ondes de la radio RTL.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés