La réaction de la communauté internationale est unanime suite à la nouvelle provocation de Pyongyang. Un mois après avoir tiré une bombe thermonucléaire miniature, la Corée du Nord a effectué ce dimanche un tir longue portée. Il s'agit officiellement d'un satellite d'observation en orbite, mais selon les experts ce serait plutôt un test de missile balistique. Un nouveau pied de nez qui viole une fois de plus les résolutions de l'ONU.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés