L'avalanche meurtrière de ce lundi à Tignes pourrait avoir été causée par une plaque de neige, qui se serait formée sous l'effet du vent. C'est en général le motif le plus récurrent au départ d'une coulée de neige. Le vent vient déposer la neige sur le versant abrité de la montagne, une superposition de couches de neige se forme alors. Si les deux plaques de neige n'adhèrent pas ensemble, le simple passage d'un skieur ou le moindre choc peut déclencher la chute de la plaque supérieure et donc une avalanche.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés