Alors que des milliers de manifestants ont défilé contre le projet de loi El Khomri, ce même mercredi les sénateurs ont décidé de revenir au point de départ concernant la réforme constitutionnelle. Ils ont donc choisi en commission de limiter la possibilité de déchéance de nationalité aux seuls binationaux. Pour Thierry Arnaud, cette réforme ne pourra pas aboutir tant que le Sénat et l'Assemblée n'ont pas voté exactement le même texte à la virgule près. Devant ce blocage, celle-ci sera abandonnée. - Bourdin Direct, du vendredi 11 mars 2016, sur RMC.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés