Vidéo associée: 

Publié le 29/03/2018

Theresay May maintient le cap

Corps: 

A un an du Brexit, Theresa May s'est lancée jeudi dans un tour express du Royaume-Uni. La Première ministre britannique a commencé son périple dans cette usine écossaise, première étape d'une visite stratégique au cours de laquelle elle devait rassurer, fédérer et persuader les pays du Royaume-Uni, un an, jour pour jour, avant que sortie effective de l'Union Européenne.

"Le Brexit nous ouvre des opportunités. Je veux nous voir nous rapprocher, nous, les quatre nations qui forment le Royaume-Uni. Nous avons une union très forte, cela est notre intérêt et il est dans notre intérêt de nous rapprocher et de saisir vraiment ces opportunités pour le futur."

Après l'Ecosse, Theresa May s'est rendue en Angleterre, à Newcastle. Au déjeuner, elle était en Irlande avant de prendre la direction du Pays de Galles, une rencontre est même programmée avec les Polonais de Londres. Theresa May n'oublie personne car il lui faut convaincre.

"Nous quitterons l'Union Européenne le 29 mars 2019 mais ce que les entreprises et les gens nous ont dit, c'est qu'ils ne veulent pas se retrouver face à un vide soudain à cette date précise. C'est pour cela qu'il est très important que nous recevions l'accord du reste de l'Union Européenne pour cette période de transition jusqu'en décembre 2020. Cela donne des certitudes aux gens, aux entreprises et aux agriculteurs."

Des certitudes face aux incertitudes avancées par les pro-UE, Tony Blair en tête. Theresa May doit continuer à se faire entendre pourmaintenir son cap.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet