Vidéo associée: 

Publié le 27/01/2017

Theresa May, première dirigeante reçue par Donald Trump

Corps: 

En visite à Wahsington, Theresa May à s'est recueillie ce vendredi devant la tombe du soldat inconnu. Plus tard dans la journée la Première ministre britannique deviendra la première dirigeante reçue dans le bureau ovale de Donald Trump.

Theresa May, propulsée - comme son homologue - au pouvoir suite à un vote anti-élite, espère avancer rapidement sur la relation anglo-américaine post-Brexit, tout en sachant bien qu'elle ne pourra négocier aucun accord tant que le Royaume-Uni sera membre de l'UE.

La veille au congrès du parti républicain à Philadelphie, la conservatrice a prôné une relation spéciale avec les Etats-Unis, et célébré l'ère du renouveau américain, en citant Ronald Reagan, en son temps très proche de Margareth Thatcher.

'Je suis ravie que la nouvelle administration en ait fait une de ses premières priorités', a notamment déclaré Theresa May en évoquant un probable accord de libre-échange entre les deux pays.

We have the opportunity, indeed the responsibility, to renew the special relationship for this new age. pic.twitter.com/vvOMAtPyvZ- Theresa May (@theresa_may) 27 janvier 2017

Donald Trump, qui lui avait précédé à la tribune, donnera aux côtés de May ce soir, sa deuxième conférence de presse en six mois. La Maison Blanche a fait savoir qu'il téléphonerait à François Hollande, Angela Merkel et Vladimir Poutine ce samedi.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité