Tandis qu'à l'Est, le Brexit jette un froid sur les relations anglo-européennes, Theresa May est partie chercher du soutien à l'Ouest. En visite officielle aux États-Unis, la Première ministre britannique est l'hôte ce vendredi de Donald Trump à la Maison Blanche. Les deux chefs d'État ont prévu de discuter d'une coopération relation transatlantique renforcée. L'Europe va-t-elle subir des dommages majeurs ? Ou au contraire en sortir plus forte?

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés