Au programme : le Parlement européen s'inquiète de la crise politique dans la troisième économie de la zone euro, suite au rejet par le Président italien, Sergio Mattarella de la nomination d'un ministre eurosceptique au sein d'un nouveau gouvernement italien. L'inquiétude est d'autant plus forte que les prochaines élections anticipées devraient coaliser pro-et anti-européens. Cette inquiétude porte aussi les futures relations transatlantiques. Le 1er juin prochain, l'Union européenne doit faire face à de nouvelles taxes américaines sur l'acier et l'aluminium. Et elle a décidé d'y répondre comme nous le raconte notre correspondant, Bryan Carter.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés