A Sofia, la réunion des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne fait face à de multiples imprévus. Le menu des discussions de ce sommet consacré initialement à l'élargissement de l'UE se concentre sur les relations transatlantiques. L'Iran, les obstacles tarifaires et le processus de paix au Moyen-Orient semblent avoir pris le pas sur le reste. Autre changement de programme, l'Espagne a décidé de ne pas participer à la réunion de ce jeudi avec les pays des Balkans. En cause, la présence du Kosovo qui n'est pas un état reconnu par Madrid et en filigrane, la question catalane.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés