La réforme de la zone euro prend du retard. Paris et Berlin disent vouloir reporter au mois de juin les décisions, le temps pour le nouveau gouvernement allemand de préciser sa position. Mais les Etats membres de la monnaie unique sont aussi divisés sur cette question.

Les réactions en chaine se poursuivent en Belgique après les révélations d'un scandale alimentaire.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés