Le 2 juillet marquera le début de l'ouverture de la ligne à grande vitesse entre Paris et Bordeaux. Un gain substantiel en temps de trajet, mais pas forcément pour le porte-monnaie. En général, les nouvelles lignes sont accompagnées de tarifs en forte hausse. Si la SCNF promet une hausse militée (+ 10 euros pour le trajets Paris-Bordeaux), les usagers sont partagés.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés