Un TGV a pris feu ce vendredi après-midi, pour une raison encore inconnue, sur la ligne Paris-Marseille. "C'est la motrice de queue du train sur laquelle il y a eu un important dégagement de fumée. Les pompiers ont dû intervenir, la motrice est immobilisée", indique Christophe Piednoël, le porte-parole de la SNCF. "L'impact de cet incident porte sur un peu moins d'une dizaine de TGV. Nous sommes obligés de les détourner, ce qu'il va leur faire subir un retard. L'axe est fortement perturbé mais totalement bloqué", ajoute-t-il.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés