Une coupe sévère va être opérée dans les effectifs chez Tesla. Le constructeur américain, qui espère enfin atteindre le seuil de rentabilité cette année, va se séparer de près de 4 000 emplois, soit 9 % de ses salariés.

Le fabricant de voitures électriques a annoncé cette mesure ce mardi, une mesure saluée du côté des investisseurs, puisque le titre a grimpé en bourse de près de 3 % le même jour.

Ces licenciements ne devraient cependant pas affecter la montée en cadence de la production du "Model 3", le véhicule vensé permettre au groupe de se positionner sur un marché de masse.

Le PDG de l'entreprise, Elon Musk, assure que les équipes de production seront épargnées, et justifie sa décision par des doublons dans certaines fonctions.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés