Invité de LCI Soir, pour parler de son livre "Plongée au coeur de la fabrique djihadiste" (éditions First), le journaliste d'investigation Karim Baouz a expliqué pourquoi la petite délinquance était recrutée par les imams radicaux pour commettre les exactions. Selon lui, "la loi du ghetto est parfois plus cruelle que celle de Wall Street.'

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés