Après les nombreuses critiques sur sa négligence envers les réseaux terroristes développés sur son territoire, la Belgique réforme ses institutions. "Les compétences éparpillées" seraient à l'origine des failles du renseignement relève Hughes Beaudouin, correspondant de LCI. Par exemple, pour rénover un trottoir, "il faut passer par trois autorités différentes".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés