PARIS - 28 janvier 2016 - En guerre contre les véhicules de transports avec chauffeurs (VTC) et notamment ceux de la société Uber, les taxis en étaient, jeudi, à leur troisième jour de grève. Des échanges musclés ont parfois eu lieu entre grévistes et non grévistes. En soirée, les organisations professionnelles ont été reçues à Matignon. Manuel Valls a promis des contrôles renforcés sur les VTC. A l'issue de la rencontre, plusieurs syndicats ont appelé les chauffeurs à lever les barrages. D'autres veulent auparavant consulter leur base.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés