Près de 820 millions de consommateurs concernés, 50% du PIB mondial en jeu, le traité de libre-échange transatlantique, plus connu sous le nom de "Tafta" pourrait révolutionner le commerce international. Le traité a trois objectifs : réduire les barrières douanières, harmoniser la réglementation et instaurer de nouvelles règles commerciales. Le Tafta bénéficierait aux petites entreprises. Chez ses détracteurs, c'est surtout nouvel outil obscure qui servirait aux grands groupes américains.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés