Les jihadistes de l'organisation terroriste Etat islamique se sont emparés de la cité antique de Palmyre, trésor archéologique et porte sur le grand désert syrien. En 48 heures, ils auraient exécutés près de 50 civils aux portes de la ville.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés