"Il y a une certitude, c'est qu'il y a un Etat syrien avec une population qui ne veut pas de l'émirat islamique et qui ne veut pas d'Al-Qaïda", a estimé le sénateur "Les Républicains" et ancien ministre de la Défense, au lendemain des attentats à Paris qui ont fait au moins 128 morts.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés