Invités à la table des négociations pour évoquer le conflit syrien à Vienne la semaine dernière, les Iraniens sont divisés sur la question et le guide suprême iranien Ali Khamenei estime que les négociations avec les Etats-Unis sur des questions régionales n'ont aucun sens et que des élections en Syrie pourraient être la solution pour stopper le conflit.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés