Le chef militaire du Hezbollah sur le front syrien, Mustafa Badreddine, est mort dans une grande explosion près de l'aéroport de Damas, a annoncé le groupe chiite libanais sans donner de précisions sur les circonstances précises de sa mort. Un coup dur pour le Hezbollah qui a permis plusieurs de ses responsables ces derniers mois.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés