En moins d'une semaine, un camp de réfugiés syriens a vu le jour à Bab al-Salame, à 40 kilomètres d'Alep et près de la frontière turque. Les autorités turques veulent montrer qu'elles mettent tout en oeuvre pour aider les réfugiés. Ces derniers apprécient les efforts mais espèrent entrer en Turquie, ne s'estimant pas en sécurité. Malgré la construction de ces camps, de nombreux réfugiés sont toujours sans abri.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés