Vidéo associée: 

Publié le 27/11/2017

Syrie : environ 80 morts en 24 heures

Corps: 

Au moins 53 civils, dont 21 enfants, ont été tués hier en Syrie . Ce sont des frappes de l'aviation russe sur un village tenu par le groupe Etat islamique dans l'est du pays qui seraient à l'origine de leur mort selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme. Cette ONG basée en Grande-Bretagne qui dispose d'un réseau de sources en Syrie. 18 personnes, selon elle, auraient aussi été blessées dans la province de Deir Ezzor.

Samedi, d'autres frappes ont aussi visé la banlieue de Damas, la région de la Ghouta qui est assiégée. Raids de l'armée syrienne et tirs d'artillerie aurait tué plus d'une vingtaine de personnes.

Les ONG affirment que toute la région traverse une crise humanitaire. Elles craignent que les bombardements incessants ne provoquent, en plus des morts, famine et épidémies. Ils estiment que 350.000 personnes ont un besoin urgent d'aide humanitaire.

Ces raids russes interviennent à la veille du début des pourparlers de paix soutenus par les Nations Unies, qui doivent commencer ce mardi donc, à Genève.

Déclenché en 2011 par la répression gouvernementale de manifestations pacifiques, le conflit en Syrie s'est ensuite complexifié avec l'implication de pays étrangers et de groupes djihadistes. Il a fait plus de 340 000 morts et des millions de déplacés et de réfugiés.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet