Alors que Mickaël Dos Santos a formellement été identifié par les enquêteurs dans la vidéo des décapitations diffusée par l'Etat Islamique, des spécialistes du jihadisme et sa propre mère doutent qu'il s'agisse de lui. Le Français a lui-même démenti sa présence via Twitter.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés