À Alep, c'est l'heure de vérité. Les combats sont très violents. D'un côté l'armée régulière. De l'autre, plusieurs groupes islamistes alliés aux rebelles modérés qui n'ont rien avoir avec Daech. Jour et nuit, la ville est pilonnée par l'aviation russe et l'artillerie syrienne. Au milieu des combats, des dizaines de milliers de civils se retrouvent pris au piège n'ayant comme seul refuge des caves où ils doivent se terrer parfois pendant des jours.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés