Après trois semaines de débat, le synode sur la famille n'aura pas débouché sur une révolution au Vatican. Au sujet de la communion des personnes divorcées-remariées, l'Eglise appelle ses fidèles à suivre un parcours d'accompagnement avec un prêtre. Les participants ont par ailleurs réaffirmé leur opposition au mariage homosexuel.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés