KOS (Grèce) - 17 février 2016 - Sur l'île de Kos, un centre d'enregistrement pour migrants, un des 5 hotspots voulus par l'Union européenne sur le territoire grec aurait dû voir le jour il y a plusieurs mois déjà. Mais les habitants qui craignent une baisse de la fréquentation touristique ont tout fait pour retarder les travaux.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés