"Les électeurs de droite et de gauche ne se déplacent plus, ils ne font plus confiance aux partis du gouvernement, donc le Front National avec ses 6 millions de voix n'est plus un parti protestataire", affirme Renaud Pila, chef de rubrique Politique à MYTF1News, lundi sur LCI. Il explique que les électeurs veulent essayer le FN, quitte à se tromper.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés