Dans un entretien accordé à France 24, le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, revient notamment sur le sommet de l'Alliance qui doit se tenir les 11 et 12 juillet à Bruxelles. Selon lui, ce sommet ne sera pas synonyme de division, comme l'a été celui du G7 au Canada.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés