Ils avaient été jusqu'à mettre leurs noms sur la boîte aux lettres. Le tribunal d'instance a ordonné vendredi l'expulsion immédiate de squatteurs qui occupent depuis dix-huit mois la maison d'une retraitée de 83 ans à Rennes, en Ille-et-Vilaine. Les individus s'appuyaient sur une loi de 2007 qui autorise les citoyens à s'installer dans un lieu si le propriétaire ne réagit pas dans les 48 heures.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés