Grand amateur de sport, Emmanuel Macron a développé durant sa campagne les grands axes dans ce domaine. Appréciant particulièrement le football, l'ancien ministre de l'Économie avoue également pratiquer régulièrement le tennis, la course et le ski. Et du côté des mesures phares dans ce domaine, le journal le Figaro rapporte que sa priorité est d'augmenter de 3 millions le nombre de pratiquants, amateurs et professionnels de sport, en mettant l'accent sur le sport en entreprise et le développement des infrastructures. Emmanuel Macron qui fut licencié à la Fédération Française de Football lorsqu'il était à l'ENA, compte également remettre davantage le sport au centre de l'école. Enfin, ce supporter de l'OM a un autre enjeu majeur : le sport professionnel. Il compte soutenir et valoriser les athlètes de haut-niveau aussi bien au niveau financier que sportif. Il explique :" Nos clubs professionnels souffrent d'un manque de compétitivité. Pour leur permettre d'attirer les meilleurs, d'obtenir l'organisation des grandes compétitions, j'agirai au niveau européen, notamment pour rapprocher les règles fiscales qui diffèrent trop d'un pays à l'autre".Quant à la candidature de Paris à l'organisation des Jeux Olympiques 2024, Emmanuel Macron y voit une véritable aubaine pour l'économie du pays.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés