"Telegram", une application qui permet de communiquer en toute discrétion, serait très prisée des membres de Daech. Les communications sont très difficiles à surveiller pour les Etats car les messages sont cryptés. Sous la pression, son fondateur a annoncé que Telegram avait supprimé 78 chaînes de discussion de l'Etat Islamique.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés