Après les attentats du 13 novembre pendant lesquels des policiers en civil étaient notamment présents au Bataclan lors de l'attaque, une réglementation va entrer en vigueur pour permettre aux gendarmes, sous certaines conditions, de garder leur arme en dehors du service. Les gendarmes concernés sont les volontaires, les sous-officiers et les officiers.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés