Manuel Valls et François Hollande seraient peut-être moins isolés que ce que disent leurs détracteurs sur leur projet d'extension de la déchéance de nationalité pour les binationaux condamnés pour actes terroristes. Un sondage Elabe réalisé pour BFMTV montre que 86% des sondés sont favorable à ce projet de révision constitutionnelle du gouvernement.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés