Confrontés à une crise migratoire sans précédent depuis 1945, les 28 ont reconnu jeudi qu'il fallait accélérer le mouvement pour concrétiser les décisions prises ces derniers mois sur la protection des frontières, la répartition des réfugiés ou la coopération avec la Turquie.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés