Vidéo associée: 

Publié le 29/12/2017

SNCF : l'heure des comptes

Corps: 

Ca ne rigole plus à la SNCF. Guillaume Pépy, patron de l'entreprise, et Patrick Jeantet, directeur de la SNCF Réseau, sont tous deux convoqués chez la ministre des Transports le 8 janvier. "Mon mandat est à la disposition du gouvernement", a déclaré Guillaume Pépy au Parisien ce vendredi, comme si il s'attendait à être licencié.

En tous cas, les deux patrons vont devoir s'expliquer sur les incidents à répétition qui plusieurs fois cet été, les 3 et 11 décembre à Montparnasse, et jusqu'à cette veille de Noël à Bercy, ont paralysé des gares entières et bloqué des centaines de milliers de voyageurs.

Comme pour un sujet de dissertation, Elisabeth Borne a notamment écrit aux deux dirigeants : "Vous vous attacherez à montrer dans quelle mesure le plan de rénovation du réseau (...) permet d'apporter les réponses suffisantes". L'exaspération est "légitime", a lancé la ministre.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet