Dans cette deuxième partie, direction a Slovaquie, qui est dirigée par les sociaux-démocrates, soupçonnés de liens avec la mafia depuis l'assassinat d'un journaliste d'investigation.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés