Le préfet maritime de l'Atlantique Emmanuel de Oliveira a annoncé dimanche qu'une dernière opération de remorquage du "Modern Express" à la dérive aurait lieu lundi matin. En cas d'échec, le navire pourrait s'échouer "entre lundi soir et mardi soir", selon le préfet.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés