Publicité

Contenus sponsorisés

Interrogée par LCI, Nathalie Arthaud, porte-parole de Lutte Ouvrière, explique qu'elle n'aurait pas signé la tribune des 17 ex-ministres pour dénoncer le sexisme en politique. "Je n'ai pas confiance en ces dirigeantes politiques qui n'ont pas eu le courage de dire quoi que ce soit pendant des années".

Publicité