Sergueï Lavrov, le ministre russe des affaires étrangères, est en voyage officiel à Ankara ce lundi et mardi. Il rencontrera son homologue turc.

Au programme des discussions : la préparation du futur sommet qui réunira la France, l'Allemagne, la Russie et la Turquie sur le conflit syrien. La rencontre abordera la situation dans la province syrienne d'Idlib, à la frontière avec la Turquie, dernier bastion encore aux mains des rebelles.

Dimanche, le président turc Recep Tayyip Erdogan s'est exprimé sur la question : "Bientôt, de nouvelles zones seront libérées en Syrie. Dans l'est du pays, nous travaillons à reconstruire la ville de Manbij. A l'ouest, nous avons accéléré nos missions diplomatiques et militaires pour éviter une crise dans la province d'Idlib."

Dissensions russes et turques

Moscou et Damas imaginent une attaque de grande ampleur pour reprendre la pro aux mains des rebelles. Seulement, ces rebelles sont soutenus par Ankara. La Turquie souhaite maintenir son influence dans la province.

Cette province est toujours sous le feu des combats. Ce dimanche, un dépôt d'armes a explosé dans un immeuble résidentiel. L'explosion a fait 39 morts.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés