0 vues

 Lundi 24 février, en pleine séance du Sénat, lors de l’étude d’un projet de loi sur le droit à l’information pendant les procédures judiciaires, Serge Dassault se lève et demande la parole. Ce dernier, devant les regards un peu surpris (notamment celui de Christiane Taubira) se met à raconter sa garde à vue du mercredi 19 et jeudi 20 février. "Je suis le seul ici à avoir subi une garde à vue en deux jours et je peux vous donner quelques précisions sur la façon dont ça s’est passé" a-t-il déclaré en prenant la parole. "Mon avocat n'a pas eu accès au dossier me concernant pendant ces deux jours de garde à vue. Il y a eu accès aujourd'hui, la garde à vue est terminée depuis vendredi dernier. Je n'ai moi-même jamais été informé de ce qui m'&eacut

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.