Le candidat républicain à la présidentielle américaine s'est excusé de manière informelle, par l'intermédiaire de la presse, après ses propos polémiques sur "la semaine de travail française".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés