Selon une estimation Elabe pour BFMTV, l'abstention pour le premier tour de l'élection présidentielle serait de 20%, ce dimanche. La participation serait alors semblable à celle de 2012, nettement inférieure à celle de 2007 mais nettement supérieure à celle de 2002. "Cela veut dire que l'indécision des Français qui était réelle n'était pas du désintérêt", estime Bernard Sananès, directeur de l'institut Elabe.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés